Ce que l'on sait : L'anorexie est la troisième maladie chronique en terme de prévalence chez l’adolescente après l'obésité et l'asthme. Pourtant les médecins urgentistes ne sont que peu ou pas formés au repérage ni aux premiers soins dans ce domaine.

Ce que l'on apprend : Comment évoquer une anorexie ou une boulimie aux urgences, repérer ses complications médicales et co-morbidités psychiatriques pour en assure une meilleure prise en charge.

Ce que cela change : La connaissance par les urgentistes de cet article peut permettre d'éviter des complications graves (comme le syndrome de renutrition) et surtout permettre une prise en charge plus précoce et multidisciplinaire.

Référence: Trent SA, Moreira ME, Colwell CB, Mehler PS. ED management of patients with eating disorders. American Journal of Emergency Medicine 2013;31:859-865

Renaud de Tournemire Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.