Ce que l'on sait : Il est connu que la prise de décisions est détériorée dans l’anorexie et la boulimie.

Ce que l'on apprend : Il y a des différences significatives dans la performance entre sujets avec TCA et sujets
sains, influencées également par l’anxiété, la dépression et des préoccupations
pathologiques concernant le poids.

Ce que cela change : Il est indiqué de prendre davantage en considération les symptômes d’anxiété et de
détérioration de l’humeur par rapport à la prise de décisions chez les sujets présentant
un TCA.

Références : Matsumoto J, Hirano Y, Numata N, Matzuzawa D, Murano S, Yokote K, Nakazato M :
Comparaison in decision-making between bulimia nervosa, anorexia nervosa and
healthy women : influence of mood status and pathological eating concerns. J EAT
DISORD 2015 ; 3 :14

Eva Maria Beetz : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.