Ce que l’on sait : La prévalence de l’addiction alimentaire chez les patients souffrant de TCA serait élevée (> 70%). Le profil des patients souffrant d’AA commence à être mieux compris.

Ce que l’on apprend : Les patients TCA avec AA auraient plus de difficultés à terminer des tâches et à se concentrer sur des objectifs à long terme, surtout si leur humeur est négative.

Ce que ça change : Le profil de personnalité des patients TCA avec AA diffèrerai des "traits de personnalité addictive" habituels et du profil des patients AA sans TCA, ouvrant la voie à un dépistage ciblé en population souffrant de TCA.

Référence : Wolz I, Hilker I, Granero R, Jiménez-Murcia S, Gearhardt AN, Dieguez C, et al. “Food Addiction” in Patients with Eating Disorders is Associated with Negative Urgency and Difficulties to Focus on Long-Term Goals. Front Psychol.2016;7:61.

ICETA Sylvain Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.