Ce que l’on sait : Des taux élevés de cortisolurie et de faibles taux de leptine plasmatique ont été associés à une augmentation de l'activité physique chez les patients présentant une anorexie mentale.

Ce que l’on apprend : La kisspeptine est inversement corrélée à l’activité physique (mesurée en nombre de pas par jour) alors que la ghréline est positivement corrélée à l’activité physique chez des patients présentant une anorexie mentale.

Ce que ça change : Alors que la ghréline pourrait contribuer à stimuler l’hyperactivité, la kisspeptine pourrait participer à la contre régulation limitant l’hyperactivité .

Référence : Hofmann T, Elbelt U, Haas V, Ahnis A, Klapp BF, Rose M, Stengel A,2017, Plasma kisspeptin and ghrelin levels are independently correlated with physical activity in patients with anorexia nervosa Appetite;108:141-150.

 

Corrélation de l’activité physique en nombre de pas par jour et le taux de kisspeptine(ng/ml) et de ghréline (ng/ml)

Bérénice Segrestin, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.