Ce qu’on savait : L’effet paradoxalement renforçant de la perte de poids dans l’anorexie mentale pourrait s’expliquer par une activation du striatum (centre de récompense) face à la maigreur et la carence nutritionnelle.

Ce qu’on apprend : Le cortex orbito-frontal régule moins bien le centre de la récompense chez les patientes par rapport à des sujets contrôles, et moins avant par rapport à après la reprise de poids.

Ce que ça change : On voyait les troubles de l’effet récompense dans l’anorexie comme une anomalie localisée (striatum), cela pourrait en fait être dû à un défaut de « cablage » (moins bon contrôle des régions frontales du striatum).

Référence: Cha J, Ide JS, Bowman FD, Simpson HB, Posner J, Steinglass JE. Abnormal reward circuitry in anorexia nervosa: A longitudinal, multimodal MRI study. Hum Brain Mapp. 2016 Nov;37(11):3835-3846. doi: 10.1002/hbm.23279. PubMed PMID: 27273474.

Philip Gorwood – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.