Ce que l’on sait : L’hypothermie et l’hyperactivité physique sont des symptômes connus de l’anorexie mentale.
Une exposition à la chaleur a montré une efficacité sur la diminution de l’hyperactivité physique.

Ce que l’on apprend : On observe une diminution de l’anxiété chez des patients souffrant d’anorexie mentale après une période de repos postprandial dans un environnement chaud.

Ce que ça change : L’exposition à un environnement chaud pourrait être un élément supplémentaire dans la stratégie thérapeutique de l’anorexie mentale.

Références : Zandian M, Holmstedt E, Larsson A, Bergh C, Brodin U, Södersten P. Anxiolytic effect of warmth in anorexia nervosa. Acta Psychiatr Scand. 2 janv 2017;

 

Yann Mongin - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.