Ce que l’on sait : l’efficacité des programmes de prévention des TCA est modérée. Les programmes basés sur le mindfulness se développent et semblent prometteurs pour les TCA mais ces programmes n’ont pas été évalué de manière systématique jusqu’à présent.

Ce que l’on apprend : les études comparant les participants aux programmes basés sur le mindfulness et les participants sur liste d'attente montrent que les programmes de mindfulness réduisent significativement les préoccupations et les pensées négatives liées à l'image corporelle. En comparaison d'autres programmes de prévention des troubles des conduites alimentaire, le mindfulness améliore significativement l'estime de soi.

Ce que cela change : les conclusions de la méta-analyse sont limitées du fait du manque d'études dans le domaine mais suggèrent que les programmes de prévention des troubles des conduites alimentaires basés sur le mindfulness pourraient réduire les facteurs de risque de trouble du comportement alimentaire et développer les facteurs protecteurs.

Source : Mindfulness-based eating disorder prevention programs: a systematic review and meta-analysis. Beccia A.L., Dunlap C., Hanes D.A., Courneene B.J. Mental Health & Prevention. 2018 (9): 1-12

Morgane Rousselet
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.